Comment initier sa transition vers l’usine du futur avec un logiciel MES ?

Comment initier sa transition vers l'usine du futur avec un logiciel MES ?

Les entreprises industrielles poursuivent toutes le même objectif, améliorer leur performance. De manière générale et simplifiée, cela passe par une optimisation des moyens et capacités de production, une réduction des coûts tout en conservant voire en améliorant la qualité du produit. Afin de s’engager dans cette démarche et d’obtenir les meilleurs résultats, les entreprises doivent se tourner vers l’industrie du futur et le MES constitue un véritable tremplin.

Qu’est-ce que l’usine du futur ?

Lorsque l’on parle d’usine du futur ou bien d’usine 4.0, nous faisons référence aux entreprises qui mobilisent une partie ou l’ensemble des nouvelles technologies de l’information afin de digitaliser et accroître les performances de leurs équipements de production. Cela repose sur une volonté d’améliorer et de simplifier le travail humain grâce à l’utilisation d’outils dédiés. L’Homme conserve alors sa place centrale dans l’activité de production mais peut désormais s’appuyer sur des logiciels puissants et adaptés.

En quoi le MES s’intègre t’il dans l’industrie du futur ?

Le M.E.S Manufacturing Execution System a pour vocation la gestion de l’ensemble des opérations de production. De par ses nombreuses fonctionnalités définies par la norme ISA 95, il vient accompagner les entreprises industrielles dans leur transformation numérique. En effet, les logiciels MES offre une vision en temps réel de l'activité d'un atelier de production. Cela passe notamment par une visualisation au travers du management visuel des quantités produites, un suivi des indicateurs clés de productivité (TRS, TRG…), une vision des rebuts, un suivi quant aux états machines… Ainsi les données de production sont visibles instantanément et permettent de réagir rapidement en cas d’aléas de production ou d’arrêt machine. Des systèmes d’alertes sont d’ailleurs disponibles afin de corriger le dysfonctionnement au plus tôt et d’éviter toute perte pour l’entreprise. Le MES est source de gain fiabilité et de réactivité.

A cela s’ajoute la gestion documentaire, ce module permet d’une part de réduire drastiquement la quantité de papier dans les ateliers avec des gains sur les impressions. Et d’autre part, il permet de s’assurer que l’opérateur dispose de la dernière version des documents, il a accès accès aux bons documents au bon moment. La GED vient améliorer les conditions de travail de l’opérateur en lui fournissant directement à son poste les informations dont il a besoin.

A l’ère de l’industrie 4.0, nombreuses sont les entreprises à s’équiper d’une solution MES afin d’engager leur transition vers l’usine du futur.