Soutien de la filière industrielle par le financement de projets dédiés à l’industrie du futur

Soutien de la filière industrielle par le financement de projets dédiés à l'industrie du futur

Dans le cadre du programme France Relance mis en place par l'Etat afin de soutenir l'ensemble de la filière industrielle, une des actions phare dédiée au soutien des investissements tournés vers l'industrie du futur et à la modernisation des entreprises a rencontré un franc succès en fin d'année 2020 (guichet ouvert du 27 octobre ou 31 décembre). Les subventions prévues étaient initialement fixées à 40% du coût de l'investissement (en tenant compte des différents régimes) mais face à un nombre très important de dossiers, cette subvention avait du être revue à la baisse.

Compte tenu du nombre important de demandes, elles n'ont par conséquent pas pu toutes être acceptées. Par ailleurs, en fin d'année, il était déjà annoncé que ce dispositif serait reconduit sur 2021 et 2022. Le CNI (Conseil National de l'Industrie) a récemment confirmé qu'une enveloppe de 175 millions d'euros était allouée au financement de projets de modernisation sur l'année 2021.

Le guichet industrie du futur géré par l'ASP (Agence de Services et de Paiement) ouvrira de nouveau le 1er mai 2021. Le dispositif a été actualisé et désormais les subventions s'élèveront à 20% du coût de l'investissement. Les modalités de dépôt de dossier seront précisés prochainement sur le site de l'ASP.

Les biens éligibles devraient toutefois demeurer les même, à savoir :

  • Les équipements robotiques et cobotiques ;
  • Les équipements de fabrication additive ;
  • Les logiciels utilisés pour des opérations de conception, de fabrication, de transformation ou de maintenance ; à savoir que les logiciels MES sont intégrés dans cette catégorie
  • Les machines intégrées destinées au calcul intensif ;
  • Les capteurs physiques collectant des données sur le site de production de l’entreprise, sa chaîne de production ou sur son système transitique ;
  • Les machines de production à commande programmable ou numérique ;
  • Les équipements de réalité augmentée et de réalité virtuelle utilisés pour des opérations de conception, de fabrication, de transformation ou de maintenance ;
  • Les logiciels ou équipements dont l'usage recourt, en tout ou partie, à de l'intelligence artificielle et utilisés pour des opérations de conception, de fabrication ou de transformation ainsi que pour toutes opérations de maintenance et d'optimisation de la production.

Ce programme est destiné aux PME et ETI industrielles qui souhaitent investir dans l'industrie du futur.

Alpha-3i se tient au côté des industriels et les accompagne dans leur démarche d'industrie 4.0.