Les clés d’une collaboration réussie entre client et éditeur pour l’implémentation d’un MES

Vincent Gauthier, directeur de projet MES chez Alpha-3i nous livre les clés d'une collaboration efficace entre client et éditeur, dans le cadre de l'implémentation d'une solution MES. Retour sur les actions à réaliser par chacune des parties pour garantir une bonne organisation.

Côté client

Il lui appartient la définition d’un cahier des charges assez complet (quelles fonctionnalités, sur quelles activités dans l’atelier…). Ensuite il est amené à participer à l’analyse et la validation des spécifications, il s’agit d’une phase d’échange entre le client et l’éditeur qui n’est pas à négliger car elle conditionne le bon déroulement du projet par la suite.

Le client a également la charge de préparer la communication auprès de ses futurs utilisateurs, c’est un point souvent oublié mais qui est pourtant clé. Les futurs utilisateurs doivent être préparés à l’intégration d’un nouvel outil dans leur quotidien. Pour cela, il faut que les utilisateurs soient convaincus de l’apport de l’outil qui sera mis en place.

Enfin, l’une des dernières étapes est la validation des développements. Le client doit prendre le temps de tester le plus de cas possible afin de vérifier que le fonctionnement répond aux attentes. De là en découle la mise en production.

Côté éditeur

Il revient à l’éditeur, l’analyse et la rédaction des spécifications afin de traduire le besoin client dans la solution MES. La solution doit ensuite être paramétrée (avec des développements spécifiques si nécessaires) afin d’adapter la solution au fonctionnement du client. Lors d’une phase de maquettage la solution est présentée au client, en découle la mise en place de la solution en phase de test. Durant toute la phase de mise en place et test les clients sont assistés et ensuite les formations dispensées aux utilisateurs clé.

A l’issu des tests, la solution est mise en production et le client est accompagné dans cette démarche. Pour finir, la recette du projet est réalisée et le projet transmis au service support.

 

Pour la plupart des projets, un découpage en différentes phases est primordial. Cela permet de mieux gérer la charge à la fois du côté du client et du côté éditeur. Le découpage peut concerner les fonctionnalités à mettre en place (en déployant d'abord l’acquisition et la traçabilité puis la partie contrôle qualité dans une seconde phase). Mais il peut aussi concerner la zone dans l’atelier sur laquelle on va déployer la solution (d’abord dans l’atelier d’usinage puis dans un second temps dans l’atelier d’assemblage par exemple).